top of page

Le QR Code : plus qu'un simple gadget ?

Dernière mise à jour : 28 mars 2023

Outil à l’apparence simple, le Quick Response Code ou QR Code, traduction littérale de « code à réponse rapide », a connu une histoire longue. Les perspectives de son usage, ouvrent les portes à une nouvelle ère de l’expérience client et pourraient bel et bien révolutionner la façon avec laquelle les entreprises communiquent et se partagent de l’information.

Les origines d’un outil inouï


L’histoire du QR Code débute au Japon, dans les années 1990. Masahiro Hara, un ingénieur japonais, engagé par une filiale de Toyota cherche un système d'étiquetage pour améliorer la gestion des pièces. Inspiré du jeu “Go” qu’il jouait pendant son enfance, il crée alors le motif en noir et blanc, avec lequel nous sommes devenus familiers.

Source : DENSO WAVE INCORPORATED


Avec les deux dimensions de son damier, verticale et horizontale, le cadre qui l'entoure et les trois yeux qui le complètent dans les coins, le QR Code est facilement reconnaissable et permet aux entreprises, en un simple scan, de s’échanger de l’information.


Désormais utilisé à chaque coin de rue, son adoption n’est cependant pas immédiate. Malgré son utilisation pour faciliter la gestion des stocks de pièces détachées, dans les années 2000 au Japon, ce n’est en effet qu’avec l’avènement du smartphone et les lecteurs de QR Code qui y sont incorporés en 2017, que l’invention commence véritablement à prendre de l’élan. Sur le continent asiatique, l’outil est alors aussitôt adopté. En Europe pourtant, il faut attendre la pandémie du Covid, lorsqu’il est utilisé comme pass sanitaire, pour qu’il devienne véritablement omniprésent dans les habitudes.


Mais pourquoi ne pas se contenter de simples codes-barres ?


Une révolution en marche


Le code-barres, est scanné en caisse pour la première fois en 1974, sur un paquet de chewing-gum. Son usage se répand rapidement, de l’industrie jusqu’aux commerces et devient rapidement le symbole de la consommation de masse. Avec l’évolution des usages et de la technologie, cela est cependant amené à changer.


Les limites de l’outil, notamment en termes de l’information qu’il contient, le conduisent à disparaître pour céder sa place au QR Code et ses petits carrés. Désormais déchiffrable depuis n’importe quel appareil, ce dernier présente en effet des avantages nets par rapport au code-barre :


- Deux cents fois plus d’informations

- De l’information déclinable sous multiples formes (numérique, alphanumérique,…)

- Même sale, endommagé, entouré de couleurs, de mots ou d’images, l’outil demeure lisible et ce dans n’importe quel sens


Est-ce alors l’adieu aux codes barres ? Il semblerait que oui. D’ici 2027, le QR Code devrait en effet entièrement remplacer les codes barres.

Cas d’utilisations


Après une longue période de pandémie, les attentes des consommateurs sont en perpétuelle évolution, ce qui représente des défis nouveaux pour les entreprises. N’étant véritablement rentré dans nos mœurs que depuis trois années, le QR Code se présente cependant déjà, comme une véritable solution aux défis grandissants de l’expérience client. Avec sa démocratisation, son usage ne risque alors que de s’accroître, sous de formes nombreuses et variées.


Pour certaines entreprises, il s’agit là d’un moyen d’enrichir le parcours du consommateur. SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot, De Fursac), un groupe de luxe accessible, en est le parfait exemple. Par le biais de QR Codes sur les habits, ils espèrent se rendre plus transparents, en apportant des informations claires et détaillées sur leurs produits, tel que le pays d'origine de chaque matière, le nombre de kilomètres parcourus ou encore le lieu de confection.


Pour d’autres, le QR Code devient un véritable outil pour exprimer leur créativité. C’est le cas par exemple du musée des beaux arts de Shanghai qui a choisi d’accrocher un QR code en guise de 101ème objet, à l’occasion de l’exposition “L’histoire du monde en 100 objets”.

© AFP - Imaginechina / stringer


Autre exemple plus récent, cette fois dans la scène musicale française, avec le rappeur Vald, dont la cover de son dernier album “V”, se réduit à un simple… QR Code.


Avec un potentiel de personnalisation visiblement infini, les possibilités vont aussi loin que votre imagination. Son inventeur, âgé de 64 ans, en explore lui-même encore, les diverses possibilités.


N’attendez donc pas ! Comme lui, soyez visionnaires !


Scannez le QR Code ci-dessous et découvrez comment Mocli les utilise pour faire vivre des expériences ludiques et divertissantes dans le lieu physique.


Sources :



35 vues0 commentaire

Comments


bottom of page